Forever 3, The last Hope of the Light

Introduction

Tu as 6 ans. Tu te trouves dans la belle cité de LaPorte, une cité en révolution Technologique. Au dernier étage d’un édifice résidentiel, tu te trouves avec ta famille. Assis, à la table à manger, à ta gauche se trouve ta mère, une belle mortelle au yeux tendres et aux cheveux bruns. À ta droite, un homme doux et chaleureux rit d’un rire contagieux, tu vois ces lèvres bouger, mais n’entend aucun son. Soudain, le décor devient sombre et enfumé. Tes parents dégoûtent et fondent telles des statuts de cires. Tu ouvres les yeux, un briquet à la main, blottit dans un coin, ta mère te serrant dans ses bras. Ton appartement est un véritable brasier. Devant ta mère et toi, ton père debout tente de barrer le chemin d’un géant au rire machiavélique. Le géant frappe ton père et celui-ci tombe raide mort, le crane fendu. Le géant approche sa grosse patte de toi et tente de t’agripper, lorsqu’une vive lumière frappe le géant qui va s’écraser dans le mur sous la force de l’impact. La lumière se transforme en jeune homme aux cheveux lumineux et aux yeux encore plus étincelants. Le géant revient à l’assaut, mais un semi-gnome, une ange noire, un Lycanthrope et la lumière se mettent en travers de sa route. Le décor change.

Tu te trouves devant une porte fermée, au deuxième étage d’un somptueux manoir. Les larmes aux yeux, tu crains pour la vie de ta mère qui est gravement brûlé. Tu étouffes des sanglots. Une jeune fille, de ton âge, possédant les mêmes cheveux et le même regard bienveillant que ton sauveur te tient dans une étreinte. Elle te susurre de doux mots à l’oreille, mots que tu n’entends pas. La porte s’ouvre et ton sauveur sort dans le corridor, un radieux sourire aux lèvres. Tu t’élance dans la chambre et trouve ta mère sans la moindre trace de brûlure. Tu te jettes dans ces bras. À partir de ce moment, ta mère et toi vivez chez le Comte Bout-Clair et travaillez dans ces champs de vie.

Alors que tu travailles dans ces champs paradisiaques, entouré par des créatures divines, ta mère à ta gauche et la fille du comte à ta droite, le ciel s’assombrit. D’épais nuages noirs empêchent maintenant la lumière de vous atteindre. Tu vois les lèvres des paysans former des cris de terreur, cris que tu n’entends pas. Vous tentez de fuir alors qu’un immense dragon rouge survole les champs et crache ses flammes. Les flammes vous encerclent et vous barrent le chemin. Soudain, les flammes se transforment en immenses cavaliers noires aux yeux rouges. C’est alors que, tombant du ciel, un semi-gnome, une ange noire, un Lycanthrope et l’Homme Lumineux fendent les épais nuages gris, amenant avec eux la lumière divine. Le ciel retrouve son éclat, le dragon et les cavaliers s’évaporent dans la lumière.

Tu as 14 ans, tu te trouve debout sur une colline, le Bout-Clair. À ta droite, Eva-Lux étreint son père et ne semble pas vouloir le lâcher. Elle pleure à chaudes larmes, mais comme toujours tu n’entends rien. Devant toi, à perte de vue, il y a des soldats lumineux, portant tous les effigies Bout-Clair. Les soldats frappent en cœurs leurs armures avec leurs poings. Le Comte met sa main sur ton épaule et plonge ses yeux lumineux dans les tiens. Puis, il embarque sur une licorne blanche, à ses côtés, aussi monté sur des licornes blanches se trouve un semi-gnome, une ange noire et un Lycanthrope. Pour la première fois de ta vie, tu entends : « Bout-Clair! Bout-Clair! Bout-Clair! ». Le Comte te lance un dernier regard alors que les armées et lui-même quittent vos terres : « Tu prendras soins de ma fille, d’accord ?! ».

Tu es transposé deux ans plus tard, sur la même colline, le même Bout-Clair. Eva-Lux et toi êtes maintenant âgées de 16 ans. Voilà deux ans que le comte et ses troupes sont parties aider le nord. Au loin, vous apercevez finalement les bannières de vos soldats, ils sont de retour. Vous vous élancez tous deux vers eux, un sourire radieux se dessinant sur le visage d’Eva-Lux. Alors que vous arrivez à leur hauteur, vous apercevez un semi-gnome et une ange noire qui ont le regard rivé au sol. Le sourire d’Eva-Lux disparaît en voyant leurs airs abattus. Puis, c’est la que vous les voyez, étendues sur des civières un Lycanthrope et l’Homme Lumineux ont les yeux fermés… ils resteront fermés à jamais. Eva-Lux pousse un cri brisant le cœur et pleurant à chaudes larmes, elle s’élance à la course dans le bois…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *