–Espace d’Imagination – Lettre au Lecteur – 09/11/17


Salut à toi, lecteur,

Si tu as lu la Quête des Gardiens, je te fais ici part de mes plus profonds remerciements. Qu’est un écrivain sans son lectorat ? C’est une question à laquelle beaucoup ont cherché réponse mais, s’il n’en existe à mon sens aucune qui suffise à chacun, je puis au moins dire par expérience qu’un écrivain sans son lectorat est comme un enseignant sans élève : il n’a personne, ni pour transmettre ses connaissances, ni pour stimuler son engouement pour l’éducation.

Ainsi c’est un partage que l’écrivain te suggère, lorsque la bonne intention y est. Il te partage une histoire, des idées, et de ton côté tu lui procures du courage et de l’enthousiasme ; il ne devrait se suffire que de cela. Mais comment ne peut-il pas apprécier de connaître les bienfaits qu’il produit sur son lectorat ? Et peut-il, ou doit-il demeurer indifférent aux torts qu’il peut engendrer ? Car les mots sont très exactement une forme d’énergie et celle-ci peut être utilisée de bien des manières, selon les intentions avouées ou cachées (parfois insoupçonnées de l’écrivain même). Alors, fais comme bon te semble, lecteur, mais n’hésite surtout pas à me faire savoir tes idées quant à mon travail, si tu en as le désir : tu serais peut-être surpris de ce que tu pourrais me faire découvrir de mon œuvre même.

Si tu n’as pas lu la Quête des Gardiens, je t’invite évidemment à le faire, mais ne t’en tiendrai point rigueur si tel n’est pas ta volonté. Notre chemin est nôtre, et libre doit être notre choix de prendre contact avec un objet ou un autre.

Car la relation entre l’écrivain et son lecteur en est certainement une d’intimité. Le texte n’est autre chose qu’une manifestation externe de « ce » qui était « dans » l’écrivain au moment de l’écriture, à quelque étape que ce soit de celle-ci. S’il n’est pas l’histoire, les personnages, les idées qu’il développe, l’écrivain en est à tout le moins le porteur ; par l’acte d’écriture il en devient le légateur. Et le lecteur, s’il persévère dans la lecture, devient nécessairement l’héritier ; peut-être deviendra-t-il à son tour le légateur, à sa manière, de certaines idées acquises durant la lecture.

Dans un niveau plus pramagtique, je puis t’annoncer avec joie que je travaillerai bientôt sur la prochaine histoire. Je ne souhaite pas ici t’en révéler trop, mais je puis t’informer de ce que certains éléments impliqués dans la Quête des Gardiens seront de retour, et d’autres non. Sa publication, je l’espère, débutera sans doute au courant de l’hiver.

Comme tu as pu le voir si tu as lu les derniers épisodes de la Quête des Gardiens, la lecture pouvait être accompagnée de musique. Je compte réitérer l’idée pour la prochaine histoire. J’ai décidé de la produire moi-même (et peut-être, aussi, le ferai-je en collaboration avec quelques amis de grands talents) afin d’offrir une musique adaptée à chacun des épisodes. J’espère de tout cœur que cela peut apporter une dimension supplémentaire à ton expérience. Si tu préfères une lecture dans le silence, cela est tout à fait compréhensible.

En voilà donc assez pour cette première lettre. Dans un dernier temps, je te remercierai à nouveau de ton implication dans le processus même de ma créativité. Par ton engouement, tu es un peu comme le matin qui déploie sa lumière à l’avant de mon chemin, et qui le révèle plus clairement à mes yeux.

Au revoir, lecteur…

La Quête des Gardiens épisodes 1 & 2

La Quête des Gardiens épisode 3

La Quête des Gardiens épisode 4

La Quête des Gardiens épisode 5

La Quête des Gardiens épisode 6

La Quête des Gardiens épisode 7

La Quête des Gardiens épisode 8

La Quête des Gardiens épisode 9

La Quête des Gardiens épisode 10

La Quête des Gardiens épisode 11

La Quête des Gardiens épisode 12

La Quête des Gardiens épisode 13

La Quête des Gardiens épisode 14

La Quête des Gardiens épisode 15

La Quête des Gardiens épisode 16

La Quête des Gardiens épisode 17

Plus de blogs

La Société Magique Futur

Julien Poirier Godon


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “–Espace d’Imagination – Lettre au Lecteur – 09/11/17

  • Sylvie Poirier

    Ce fut un réel plaisir de te lire et, comme je te connais depuis l’aube de ta vie, je suis fascinée (et fière) par ton évolution personnelle et littéraire. Quel grand bonheur que de voir les êtres qui nous sont les plus chers, tel notre enfant, ouvrir son coeur et accueillir la Vie donnée pour en faire une oeuvre riche de ses expériences, et nous la partager à travers ses talents artistiques littéraires et musicaux.

    Mes commentaires ont été nombreux au cours des épisodes de la Quête, je ne me répèterai donc pas ici. Au plaisir des nouveaux partages!

    P.S.: Tu connais mon goût pour l’inclusion d’inférences, ici sémantiques. Si le sens littéraire du mot “aube” t’est inconnu, je t’invite à le découvrir. Je trouve qu’il te va bien!

  • Daniel Godon

    Mon cher Jul, si nous, lecteurs, sommes comme le matin qui déploie sa lumière devant ton chemin, toi tu es le donateur, c’est à dire celui qui donne son don et ça, c’est précieux et exceptionnel à recevoir! En effet, l’échange “lecteur-écrivain” fait se multiplier les idées, les images, les perceptions et ce n’est plus qu’un seul monde qui vit de tes mots, mais biens des centaines et bientôt des milliers de mondes que tu auras semés dans l’imaginaire de tes lecteurs, car ces mondes nés de toi, se métamorphosent dans leur esprit pour renaître à la façon de chacun.
    Alors, fais-toi et fais-nous plaisir, continue a si bien partager ton don d’écrivain en arrosant les imaginaires de tes fabuleux récits!