Crise d’ado – Mon journal de paix – 15/05/17


Mon expérience au Journal Créatif de Louise Belisle dans le cadre du Festival littéraire international de Metropolis bleu

C’était début mars, on travaillait tous très fort dans la Société Magique Futur pour sortir les meilleurs blogs possible. Le site venait d’être reconstruit et nous étions tous prêts à travailler encore plus fort pour que son lectorat grossisse. Je vivais une passe assez difficile qui me donnait envie de tout lâcher et il me manquait une dose d’encouragement et d’espoir. Un petit coup de pouce, comme on dit.

C’est là que Sam m’a appelée pour me dire que Metropolis bleu avait un projet pour nous; écrire 4 blogs échelonnés sur trois mois dont 1 sur les activités de Metropolis bleu. En échange, nous aurions tous une passe médias pour le Festival littéraire international à Montréal. J’avais envie de donner mon maximum et de transmettre un message à tous ceux qui me lisent. C’est ce que j’ai fait, j’ai atteint mes meilleurs scores et mon état d’esprit s’est grandement amélioré. Je me sentais en confiance, j’étais heureuse et toutes les opportunités que ce festival allait m’apporter me donnaient de la force pour continuer.

Vers mi-avril, c’était le temps de choisir une activité. J’avais hâte de me balader dans les rues avec ma passe média autour du cou, je crois que je l’ai répété au moins milles fois dans la journée : « je me sens cool ». J’étais tellement fière de moi! J’ai choisi l’activité intitulée Journal créatif. Au départ, j’étais sceptique, je ne savais pas si j’allais être capable de dessiner mes mots, si vous voyez ce que je veux dire. Je suis du genre à laisser mes doigts allez sur le clavier, mais dessiner ce n’est pas ma force. Cependant, ce festival était ma chance de découvrir de nouvelles choses, d’entreprendre une nouvelle façon de vider ma tête et de faire le plein d’énergie.

Le 29 avril, je suis montée à Montréal avec ma mère, on a jasé, on a pris le temps de profiter de la belle journée qui s’annonçait. Il n’y a personne de mieux que ma mère pour me rassurer, me ramener sur terre et me dire que je mérite tout ce qui m’arrive. J’ai fini par me rendre à l’activité, je m’attendais à voir plein de jeunes créatifs comme moi. Non.

J’étais la seule jeune à être assise autour de cette grande table rectangulaire. La majorité des gens se trouvait dans la soixantaine. Ça m’a rendue anxieuse, mais j’ai laissé de côté les pensées négatives qui me picotaient le fond de la tête. Je me suis assise et j’ai écouté.

C’était simple. Nous avions besoin de crayons de couleur, un cahier, une tranquillité d’esprit et de la confiance. Tout au long de l’activité, il y avait des règles à suivre; se concentrer sur soi, ne pas regarder les travaux des autres et ne pas juger. Les consignes étaient parfaites pour l’activité. Je me suis dit : « Ce n’est pas grave si son arbre est plus beau que le mien, si elle a une plus belle écriture ou si ce qu’elle dit fait plus de sens que ce que moi je raconte. »

L’important là-dedans, c’est ce que cette expérience m’apporte à moi.

Je suis restée devant mon cahier à me vider la tête, à mettre mes maux/mots en dessins. J’ai griffonné et essayé différentes techniques pour transmettre un message en images et en couleurs. Après une bonne heure et demie, Louise nous a demandé d’inscrire dans un mandala un mot qui nous venait à l’esprit.  J’ai écrit : PAIX.

Je recherchais la paix, la paix face à l’anxiété que j’éprouvais. Je me sentais inférieure à ceux qui se trouvaient autour de moi. Je cherchais la paix dans l’âme. C’est de la paix que je cherchais et c’est ce que cette activité m’a apporté.

J’ai nommé mon journal ; Mon journal de paix. La prochaine fois que je douterai de moi, j’irai lire ce que j’ai écrit. J’irai me rafraichir l’esprit. J’irai trouver la paix.

Plus de blogs

Société Magique Futur

Louise Belisle graphiste

La SMF remercie la Fondation Metropolis bleu pour sa contribution spéciale à ce projet

Conception et Photographie : Jo Jo Anavim

Samuelle Paquette


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Crise d’ado – Mon journal de paix – 15/05/17