Blog – Rachel Bérubé – Les Muses Malades


Rêveuse au quotidien et poète de temps à autre, Rachel n’aime pas écrire à la troisième personne, c’est une pratique qu’elle trouve égocentrique. Elle aime davantage les histoires de chevaliers, les cols roulés, l’odeur du café, et ce moment, à la fin de l’après-midi, où le ciel est rouge et baigne le monde d’une chaleur consolante. C’est une artiste aussi. Une Baudelaire contemporaine, romantique dans le sang, la douceur, le chaos et la mélancolie. Elle construit un monde de beauté pour les yeux et le cœur. Elle écrit, mais surtout, elle lit, elle dévore tous les manuscrits qui lui tombent sous la main, tel un Saturne de Goya. Et elle aime aussi raconter des histoires parfois, celle de ses muses.